Accueil du site > SSH 2004 Bulletin N°12 "Vidourle et Vidourlades"

SSH 2004 Bulletin N°12 "Vidourle et Vidourlades"

Dernier ajout : 8 novembre 2008.

Articles de cette rubrique

  • Sources

    11 décembre 2004

    Archives Départementales de l’Hérault antérieures à 1790 : Intendance du Languedoc. Série C. Archives Départementales du Gard : E 22.28. 2 E 11.67. CC 105.341. 3 M.2732.2735.3608.3610. Archives Municipales de Montpezat : 1692/1756/1780. Archives Municipales de Sommières : Archives récentes : séries O. Inventaire Lombard-Dumas : séries AA1. BB 5.7.8.9.12.17.19.21.33. CC 106.107.344.355.357. DD 2.8.9.10.15.20. FF 75. HH 5. (...)

  • Bibliographie

    11 décembre 2004

    Association Sommières et son Histoire : Divers Bulletins. Bas-Rhône-Languedoc-Ingénieurie : Etude Générale d’Aména- gement Hydraulique du Vidourle. Pour le compte du Syndicat Mixte Interdépartemental d’Aménagement et de Mise en Valeur du Vidourle et de ses Affluents. 1994. Bas-Rhône-Languedoc-Ingénieurie : Crue des 8 et 9 septembre 2002 sur le Vidourle. Caractérisation hydrologique de l’événement et recalage du modèle hydraulique sur le secteur Sauve-Autoroute. Pour (...)

  • Les conditions climatiques

    29 avril 2004

    Ce sont les précipitations qui conditionnent les écoulements. En climat méditerranéen les pluies les plus abondantes ont lieu pendant la saison froide ; cependant, dans notre région, règne une sous catégorie climatique avec maxima pluviaux en automne et grosses pluies assez fréquentes dès septembre. Vidourle traverse plusieurs régions entre lesquelles les caractères climatiques diffèrent ; leur seule unité est le maximum pluvial d’automne : Le bassin supérieur, formé par les (...)

  • Le réseau hydrographique

    29 avril 2004

    La pente de son talweg [1] est de l’ordre de 80 mètres par kilomètre. Il draine un bassin de 35,5 kilomètres carrés à Saint-Hippolyte-du-Fort. Le caractère torrentiel de Vidourle va être accentué par les apports d’affluents à débits de crues extrêmement élevés. Il reçoit à l’aval immédiat de Saint-Hippolyte, l’Argentesse qui prend naissance sur le versant Sud de la Montagne de la Fage. La pente de ce torrent est encore plus importante avec 126 m par km. En aval, (...)

  • Géologie - hydrogéologie

    14 mars 2004

    Le bassin de Vidourle s’étend sur des régions géologiquement variées. Les roches perméables apparaissent surtout dans la partie haute du bassin et spécialement dans le secteur compris entre Saint-Hippolyte et Sauve. C’est cette zone qui confère à l’aquifère ses caractéristiques. Lors de leur passage dans le karst, les cours d’eau (Vidourle, Crespenou, Rieumassel, Argentesse) voient leur eau se perdre dans le sol, soit en partie en hautes eaux, soit totalement aux (...)

0 | 5

Brèves

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0