Accueil du site > SSH 1992 Bulletin N°2

SSH 1992 Bulletin N°2

Dernier ajout : 31 octobre 2006.

Articles de cette rubrique

  • UNE ORDONNANCE DU ROI PHILIPPE VI DE VALOIS (1293-1350)

    31 octobre 2006

    J.P. DESAUNAY Le roi Charles IV le Bel, décède le 1er février 1328, et la reine Jeanne1, enceinte accouche d’une fille le 1er avril de la même année, sans laisser d’héritier mâle. Fils de Charles de Valois frère de Philippe le Bel et de Marguerite fille de Charles le Boiteux roi de Naples, neveu du roi défunt, Philippe VI de Valois est préféré comme roi de France à Edouard III, roi d’Angleterre, qui réclame la couronne de France comme petit fils de Philippe le Bel par (...)

  • LES SAPEURS POMPIERS DE SOMMIERES

    31 octobre 2006

    M.P. SOHIER L’homme ayant conquis le feu, en avait fait une divinité qu’il fuyait sans combattre lorsque le dieu déchaîné se transformait en incendie. Il avait pourtant compris qu’une pluie abondante l’éteignait et que les zones humides échappaient au sinistre. Les premiers hommes ont osé affronter l’incendie en utilisant l’eau. Les Hébreux et les Grecs organisèrent les premiers des rondes de veilleurs de nuit chargés de donner l’alarme et de (...)

  • LES CRUES DU VIDOURLE

    31 octobre 2006

    P. FOUCHER « Ce fut un vendredi premier octobre 1723, environ vers neuf heures du soir, que sans qu’il eut plu en cette ville de Som­mières, ce déluge d’eau vint presque tout-à-coup, enfonça la porte du Bourguet, et entra dans la ville avec une horrible impé­tuosité ... Toutes les boutiques de la rue Droite furent couvertes et la plupart enfoncées par la violence de l’eau qui courait aussi impétueusement dans les rues qu’au plus fort de la rivière ... Nous vîmes (...)

  • LE VIADUC DU VIDOURLE

    31 octobre 2006

    J. CHASSEFEYRE Le 30 octobre 1882 la Compagnie du chemin de fer P.L.M. (Paris Lyon Méditerranée) ouvre la ligne SOMMIERES-LES MAZES LE CRES-MONTPELLIER. Cette nouvelle relation est destinée essentiellement à l’évacuation du trafic charbonnier du bassin d’ALES en direction de MONTPELLIER et surtout de SETE. Ainsi la nouvelle ligne évite aux trains une manoeuvre difficile en gare de GALLARGUES. Avec l’ouverture de la ligne de SOMMIERES à NIMES via ST CESAIRE le même jour, (...)

  • Le monument aux morts

    31 octobre 2006

    G. VIDAL Au lendemain de la première guerre mondiale qui fit plusieurs millions de victimes, chaque ville et village se devait de rendre hommage à ses enfants tombés sur le champ de bataille. Lors de la séance du 22 juin 1919, le Conseil Municipal de Sommières, décide donc la formation d’un Comité pour l’érection d’un monument à ses soldats tués à la guerre. Le 4 mars 1920, le président du Conseil d’Administration de l’Hôpital 142 bis pour blessés (...)

0 | 5

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0